Huile essentielle - Lavande officinale
Huile essentielle

Huile essentielle Lavande officinale

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

L’huile essentielle de lavande officinale (vraie) est l’huile essentielle de référence. C’est la bonne huile essentielle ! Efficace sur tous les petits bobos du quotidien et pour toute la famille … À ne pas confondre avec le Lavandin ou d’autres types de lavandes qui ont des propriétés et des contre-indications différentes. 

La Lavandula angustifolia m’enveloppe comme une mère rassurante et douce, et me murmure : “ta vision devient claire quand tu regardes dans ton cœur”.

INSPIRATIONS

Lavande officinale Lavandula angustifolia

LA BONNE HUILE ESSENTIELLE POUR :

Mon corps

  • en cas de refroidissement, fièvre, infections ORL (otite, bronchite…)
  • contracture musculaire, torticolis, crampes, entorses, rhumatismes…
  • infections urinaires, cystite, mycoses
  • désinfecter les petites plaies, panaris, furoncles…
  • calmer les brûlures, les coups de soleil, irritations cutanées (orties…), piqûres d’insectes, démangeaisons, eczéma, psoriasis…
  • les problèmes de peau, cicatrices, acnés, vergetures…
  • stimuler la micro circulation, l’arrivée des règles
  • maux de ventre, règles douloureuses
  • migraines, douleurs, coups, hématomes
  • se détendre, favoriser un bon sommeil, calmer le stress et l’anxiété
  • se vermifuger, se débarrasser des poux

Mon esprit

  • retrouver l’harmonie intérieure, se recentrer
  • calmer les émotions trop fortes, l’hyper-émotivité
  • aide à surmonter ses peurs
  • purifier et calmer le mental, chasser les idées noires
  • respect de soi, acceptation de son individualité
  • inspiration, intuition, trouver son chemin

Ma maison

  • purifier et détendre l’air ambiant
  • produits d’entretien
  • parfumer le linge
  • antiparasitaire : mites, poux…
  • cuisine : desserts

Huile essentielle de Lavande officinale

huile essentielle lavande

Propriétés thérapeutiques traditionnelles

L’huile essentielle de Lavande officinale est :

  • antibactérienne
  • antiseptique
  • antivirale
  • fébrifuge
  • antifongique
  • anti-inflammatoire
  • antispasmodique
  • antalgique
  • anticoagulante
  • régulatrice de la tension artérielle et du système nerveux
  • régénérante cellulaire, cicatrisante
  • antiparasitaire

Utilisations possibles

L’huile essentielle de Lavande officinale s’utilise en :

  • voie cutanée
  • voie orale
  • bain aromatique
  • olfaction
  • diffusion

Ne pas avaler ou appliquer pure (sauf indication contraire), à diluer dans une huile végétale.

Des conseils plus précis sur les utilisations, sur les synergies et les dilutions sont donnés dans les articles des autres catégories (bien-être, cosmétique, maison & jardin, animaux), voir les liens ci-dessous.

Chakra Sahasrara

L’huile essentielle de Lavande officinale est associée au 7ème chakra :

  • Sahasrara
  • Coronal
  • Couleur violet, blanc, or
  • Système glandulaire
  • Connaissance spirituelle, illumination, altruisme, foi, dévotion, paix, béatitude, transcendance, extase, harmonie….

Partie utilisée & Distillation

Distillation à la vapeur des sommités fleuries de Lavande officinale

Production & Rendement

La Lavande officinale est principalement cultivée en Bulgarie, France, Ukraine et Australie

Fourchette de prix pour un flacon de 10 ml : de 4€ à + de 10€

130 kg de sommités fleuries de Lavande officinale = 1 litre d’huile essentielle de Lavande officinale

Compte-gouttes

1ml = 31 gouttes* // 5ml = 155 gouttes* // 10ml = 310 gouttes*

 *compte-goutte calibré pharmacopée

Molécules aromatiques principales

Acétate de Linalyle // Linalol

Allergènes naturellement présents : Coumarine, Géraniol, Limonène, Linalol

Familles biochimiques

Monoterpénols, Monoterpènes, Sesquiterpènes, Esters terpéniques

Précautions

L’huile essentielle de Lavande officinale ne présente pas de contre-indications aux doses physiologiques, elle est très bien tolérée au niveau cutanée.

Ne pas utiliser sur le 1er trimestre de la grossesse, chez les personnes allergiques à l’un des composants, avec des antécédents de troubles convulsifs ou épileptique. 

La botanique de la Lavande

De la famille Lamiaceae du genre Lavandula angustifolia, la Lavande officinale porte aussi le nom de Lavande vraie ou Lavande fine. C’est une seule et même variété botanique mais qui ne pousse pas au même endroit et de la même manière. La lavande vraie pousse à l’état sauvage en altitude à partir de 600 mètres et est récoltée à la main, la lavande fine est cultivée.

Elle a aussi de nombreuses cousines qui ont des propriétés parfois bien différentes, en voici quelques unes la Lavande papillon ou Lavandula stoechas (attention cette lavande est neurotoxique et abortive), la Lavande anglaise ou Lavandula dentata, La Lavande aspic ou Lavandula latifolia et les variétés de Lavandin … pour s’y retrouver il faut se fier à son nom latin Lavandula angustifolia.

Ce petit arbuste vivace est très rustique et sa touffe peut mesurer jusqu’à un mètre de haut. Ses hampes florales bleu mauve très parfumées contiennent 1 seul épis et fleurissent tout l’été. Très convoitée par tous les insectes butineurs, la lavande officinale supporte bien la culture en pot, elle aime le soleil et un sol bien drainé.

Le message de la fleur de lavande est celui du raffinement et de la royauté !

Un peu d’histoire…

Connus depuis l’antiquité, la lavande a de tout temps été utilisée pour laver et purifier les corps, les esprits et les lieux ! Les Romains l’utilisaient déjà comme parfum, pour les bains et l’entretien du linge et les Hébreux pour la fumigation. Les Celtes fabriquaient une lotion à base d’huile essentielle de lavande appelée le “Nard Celtique” employé en pharmacie et en parfumerie.

Élevée au rang de “plante précieuse”, elle a fait le tour du bassin méditerranéen. Ce n’est qu’au moyen âge qu’elle prendra le nom de lavande, venant du mot latin «lavare», qui signifie «laver». La lavande avait sa place dans les jardins de monastères où elle était utilisée à but médicinal, comme en témoignent les écrits de Sainte Hildegarde et de Paracelse.

Au 18ème siècle, en association avec d’autres plantes aromatiques, la lavande était un remède employé contre la peste. C’est aussi à cette époque que les bergers de Provence commenceront à la cueillir. Restée jusqu’ici une plante sauvage, sa culture apparaîtra au début du 20ème siècle pour répondre aux besoins de la parfumerie et de l’industrie, et se développera pour faire face à la demande croissante.

Articles associés à l’huile essentielle Lavande officinale

Tatouage et huiles essentielles

huile essentielle - attention

Précautions générales sur les huiles essentielles

Les conseils donnés dans cet article sont donnés à titre informatif, il ne se substituent en aucun cas à un diagnostic médical et ne prévalent pas sur l’avis de votre médecin. En cas de problèmes de santé, un diagnostic médical est nécessaire avant toute utilisation d’huiles essentielles. Un traitement médical en cours ne doit être ni modifié, ni arrêté sans l’aval de votre médecin.

Les huiles essentielles sont des extraits végétaux très concentrés en molécules aromatiques, leur utilisation ne constitue pas une médecine douce et peut présenter des dangers. Les personnes avec pathologies lourdes ou complexes et les personnes fragiles doivent absolument avoir un avis médical et mettre en place une liaison avec leur médecin pour utiliser les huiles essentielles. Les femmes enceintes de plus de 3 mois, allaitantes et les enfants peuvent utiliser certaines huiles essentielles avec des précautions d’emploi.

Certaines huiles essentielles peuvent être dermocaustiques, irritantes cutanées et respiratoires, neurotoxiques, hépatotoxiques, néphrotoxiques, photosensibilisantes, hormone like et abortives. Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées en continue. Des fenêtres thérapeutiques doivent être mises en place. Un usage trop répété peut entraîner une sensibilisation et une toxicité pour l’organisme.

Merci pour votre visite et merci à toutes les personnes qui m’ont transmis leur amour et leurs savoirs sur les huiles essentielles et qui me permettent aujourd’hui de le transmettre à mon tour…

© Crédit illustrations plantes Angela Massey


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *